Compte-rendu de la rencontre des EPN 26-07

juin 3rd, 20142:22 @

1


pleniereLa seconde rencontre bi-départementale s’est déroulée le jeudi 22 mai 2014 à la médiathèque Simone de Beauvoir à Romans. Nous tenons à remercier l’équipe de la médiathèque pour son accueil et tout particulièrement Martine Villeton-Pachot et Grégory Watremez. Nous étions une quarantaine pour cette journée d’échanges, un petit nombre qui s’explique par le fait que certains ont été découragée par un temps de route pouvant dépasser les deux heures.

Le fil conducteur de la journée était une analyse de la situation des EPN de Drôme et Ardèche au regard des rapports sur le sujet publiés dernièrement, et tout particulièrement celui du Conseil National du Numérique sur l’e-inclusion.

Nous saluons la présence amicale de nos voisins de La Loire et de l’Isère qui sont venus nous apporter leur expertise et leur bonne humeur.

 

La carte de présentation du Rapport du Conseil National du Numérique
Où en sommes-nous (EPN et médiateurs numériques) sur le territoire Drôme-Ardèche?

Pour attaquer la journée, après un petit café bien mérité après tant de route, une présentation du rapport du CNNum a été effectuée, peu de participants l’avait lu au final, la séance de « rattrapage » n’était donc pas accessoire. Nous nous sommes attachés à reprendre le contenu de ce rapport tout en illustrant les axes principaux avec des exemples concrets issus du territoire.

Librement inspirée du travail original de Sylvère Mercier (Silvae) : http://www.bibliobsession.net/2014/01/06/rapport-cnnum/

Voir la carte directement sur Mindomo

Après cette présentation, nous avons rapidement fait un point agenda et un retour sur les principaux éléments passés et à venir. CF support de présentation ci-dessous.

Ainsi, Guy nous a fait un retour sur le projet illettrisme en lien avec l’ANLCI, ce qui lui a permis de faire un rappel pour les rencontres régionales des 19 et 20 juin (info et inscriptions sur coraia.org). En effet, une première information est prévue le vendredi matin par Anne Mésségué, chargée de mission au SGAR.

Nous en profitons pour féliciter Grégory, lauréat du concours Raise4I sur l’inclusion numérique. Il représentera donc la France à Bucarest fin juin!

 

Le Prezi Support de la journée

Témoignage de Frédérique Bise : en charge du déploiement d’un réseau de télécentres dans la vallée du Diois (Pôle Numérique).

Au départ, il s’agit d’un projet vertical qui est venu « d’en haut » (dans le cadre du Pôle d’excellence rurale), les acteurs du territoire ont répondu présent autour d’un programme national. Le But : travailler sur la dynamique d’innovation sociale notamment pour enclencher et favoriser le développement local. On a démarré l’animation en septembre 2012, notamment par des temps d’échanges avec acteurs locaux. Les dossiers administratifs ont été bouclé l’an dernier pour pouvoir enclencher les travaux. Mon rôle est de mettre en place puis d’animer le réseau des télétravailleurs et accompagner les animateurs vers cette nouvelle mission. Les sites sont : Livron, Eurre, Crest, Saillans, Die, et Saint Nazaire le Désert. Pour l’instant seul Crest a effectué les travaux.

renaudConsommation collaborative au service des territoires (Renaud Denis – Zoomacom)

Pour clore la matinée une intervention de Renaud DENIS (Zoomacom) à propos de la consommation Collaborative, a permis de découvrir cette notion et surtout en quoi elle pouvait concerner nos EPN et plus généralement nos territoires.

Qu’est ce que la consommation collaborative?

Petite vidéo introductive

L’ensemble des ressources utilisées, les vidéos diffusées sont disponibles sur l’outil collaboratif Movilab, ou sur la page spécifique, dédiée à la consommation collaborative. N’hésitez pas à l’explorer et à y participer, vous y trouverez de nombreuses pépites.

Voir aussi la page du projet « trouver du taff pour pas un rond »

Rejoindre la communauté sur Facebook


 

Après cette matinée bien remplie, le déjeuner s’est déroulé sur place pour certains ailleurs pour d’autres. Toujours un moment privilégié pour échanger et faire connaissance.


 

ATELIERS

l’après midi était consacrée à des travaux en groupes. Ainsi les participants avaient le choix entre deux ateliers :

  • Mettre en place un projet de consommation collaborative sur nos territoires : comment procéder ? quel public ? Quel impact sur nos territoires et dans nos EPN ?
    Ce premier groupe s’est lui-même décomposé en deux sous groupes. Un premier a choisi de travailler sur la consommation collaborative des ressources vitales et le second sur l’accès à la connaissance, la formation et l’emploi.
    Le travail des groupes est accessible en fichier joint à cet article, il s’agit des notes brutes, à s’approprier et à compléter. De nombreuses ressources ont été ajoutées à la volée durant l’atelier, (accessible en téléchargement consocoll, ou accessible sur le Framapad https://zoomacom.framapad.org/9?).
    CR de Renaud Denis http://movilab.org/index.php?title=Rencontre_des_EPN_Drome_Ardeche
    Quelques retours, préconisations et réflexions :

    • Une mise en commun est nécessaire, page Facebook par exemple, c’est simple, rapide et efficac
    • organisation ramassage agriculture, les agriculteurs peuvent se servir des EPN pour mettre en lien les personnes intéressées par glanage et agriculture
    • covoiturage : 1 des choses possibles et simple à mettre en place, par un EPN, est la création d’une mailing list gérée par un modérateur. Cela marche bien un niveau local.
    • Achat groupé : Déjà mis en place par l’EPN de Saint Julien en Quint via une plateforme (un simple Google doc) les adhérants peuvent commander des produits bio, puis participent à la distribution, ce qui leur permet de se rencontrer et d’échanger

  • Hacker Space : Circuit Bending, Imprimante 3D, Atelier robotique …. Retour d’expérience. FabLab et EPN, quelles relations, quelles opportunités ?
    (Alexandre Iacconi)atelier

    Le Troquet numérique de Bourg Jaillieu, c’est un tiers-lieu, prétexte pour faire des choses. On l’a décliné en co working, pratique numérique, médias citoyens, hacker space (//FabLab) ou troclab. A l’origine nous étions trois animateurs multimédia, et nous étions persuadé que ce type d’endroit c’est l’avenir du numérique.
    Nous étions dans une « approche objet » des TIC.

    Nous mettons en place des animations, des évènemets…. Par exemple les 13, 14 et 15 juin prochain nus organisons un événement sur le développement économique: le « start up wek-end ». Les gens arrivent avec un projet et on a un week-end pour accéler le projet.

    Alexandre effectue une présentation du circuit bending avec vidéo : le hacker space ce n’est pas qu’avec des adultes. On s’est calé avec Emmaus, qui nous sert de ressourcerie : on leur montre le circuit bending et en échange ils nous donnent des jouets.
    Pour ce qui est de l’impression 3D, nous sommes encore en phase d’appropriation , c’est assez long à s’approprier. Il y a de nombreuses demandes auxquelle on ne s’attendait pas : ex des goodies.  Nous avons acquis l’imprimante car nous avions envie de passer du numérique à la vraie vie, le concret.

    Précaution : l’envie de la personne qui va porter le projet, cela demande une grosse implication et de l’auto-formation, suivre des cours (MOOC par france université numérique)

    Témoignage de Frédéric Bise Président du Fablab de Crest

    Nous avons créé une SCOOP avec 48 personnes, nous essayons de construire un projet avec du sens. Il ne s’agit pas de faire des ateliers pour faire des ateliers mais d’avoir un projet général. Nous sommes donc en phase d’appropriation pour voir le champs des possibles et imaginer ce que nous pouvons construire avec cet outil sur le territoire.
    Cependant, nous sommes des passeurs et ce type d’espace est un réel besoin pour pouvoir imaginer, innover…

 

Plus de photos de la rencontre sur la page Facebook du réseau des EPN26-07 et sur le Flickr